Connect with us

société

Lycée de Yeumbeul : Le ministre Amadou Hott répond favorablement à la doléance de l’association des parents d’élèves

Published

on

Ouf de soulagement au lycée Ibrahima Diop de Yeumbeul ! Dans cet établissent, niché dans le quartier Asecna, les professeurs étaient en mouvement de grève la semaine passée pour dénoncer le nombre pléthorique d’élèves dans les classes. Ce, à cause du manque de salle disponible. Prenant très au sérieux cette affaire, les parents d’élève dudit établissement s’en ont ouvert au ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, natif de cette localité de la banlieue.  Ce dernier a répondu prépositivement aux doléances de ces parents d’élèves en décidant d’y construire des classes supplémentaires dans l’école. Dans, l’urgence, ce sont deux classes qui seront construites en moins de deux semaines. Mais explique, le directeur de Cabinet, du ministre Hott, si l’établissement dispose de l’espace supplémentaire, d’autres classes pourraient y être construites.

Ce mercredi, Amadou Hott a mobilisé une équipe sur le terrain qu’il a mis en rapport avec l’administration du lycée pour les études techniques et trouver des solutions à ce problème dans un délai très court. « Un grand merci au Ministre Amadou Hott pour votre promptitude en répondant favorablement à la demande de l’Association des parents d’élève du lycée de Yeumbeul  pour la construction de salles de classe supplémentaires dans l’enceinte du lycée », s’est réjoui le porte-parole des parents d’élève.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

société

Covid-19 : Une baisse légère des nouveaux et 1 décès enregistrés

Published

on

Une légère baisse des nouveaux cas de covid-19 a été constatée, ce mardi. De 121, hier lundi, les nouveaux cas positifs passent à 69, ce jour avec un échantillon de 953 tests.  Il n’y aucun cas importé mais 22 cas contacts et 43 cas communautaires ont été dénombrés.

Les cas de décès ont également chuté. De 6 ce lundi, un seul décès a été comptabilisé ce mardi. A ce jour, 17945 cas ont été déclarés positifs dont 16592 guéris, 372 décédés et 980 sous traitement. Le ministère de la Santé et de l’Action sociale exhorte les sénégalais à respecter les mesures barrières individuelles et collectives.

Continue Reading

société

Le Covid-19 fait perdre au Cices 800 millions de F CFA

Published

on

Les impacts négatifs du Coronavirus ont été bien ressentis par le Centre international du commerce extérieur du Sénégal (Cices). La pandémie a fait perdre 800 millions de francs Cfa à cet établissement. À en croire à son Directeur général du Cices, Salihou Keïta, le Cices était la seule structure de l’Etat s’activant dans l’événementiel qui draine du monde, alors que les rassemblements sont encore interdits. « Mais nous devons apprendre à vivre avec le Coronavirus et prendre toutes dispositions sanitaires nécessaires pour mettre les gens dans les meilleures conditions d’organisation de nos activités », a-t-il souligné. M. Keïta a réaffirmé le maintien de la date retenue de la prochaine foire internationale de Dakar (Fidak) prévue le 25 mars au 8 avril 2021.

Continue Reading

société

Le ministre Amadou Hott dément et précise…

Published

on

Accusé d’avoir été à l’origine d’un rassemblement, en pleine pandémie de Covid-19, Amadou Hott dément. Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, par la voie de sa cellule de communication, dit n’a n’avoir été l’initiateur d’aucune manifestation encore moins de rassemblement.

Samedi passé, un site d’information a repris des allégations des acteurs culturels faisant état de l’organisation d’un gala par le ministre Hott malgré les mesures de restrictions. C’est du toc, selon les agents du ministère. « L’événement mentionné est la 3e édition des Financial AFRIK Awards organisé par Financial Afrik, et M. Hott n’y a été que dans la matinée du jeudi 17 décembre, pour prononcer le discours d’ouverture des panels de réflexion sur le thème de la quatrième révolution industrielle », précise le communiqué de la Cellule de Com qui note que la présence au Musée des Civilisations du ministre n’a pas dépassé un tour d’horloge.

Heureusement qu’après les élections qu’une telle initiative soit prise pour que les gens se reparlent. C’est ça que l’on appelle la démocratie délibérative.

C’est dommage aujourd’hui que l’on puisse assister à une espèce d’impasse du dialogue politique, dans un contexte de covid-19, dans le contexte,  il faut le dire, où il n’y a pas de lisibilité de la politique sénégalaise.

Absence également de contenu. Parfois on se demande où l’on va. Il n’y pas de vison assez nette de la politque.

Maintenant, par rapport à la panne du dialogue, qu’est ce qu’il faudrait faire ?

Continue Reading

Tendance

Copyright © 2020 luxew. sous le contrôle de O'riginal Media